Discours d’adieu des Philos

Quelques extraits rescapés… (nous aimerions bien avoir l’ensemble au complet, svp!) du discours d’adieu des Philos, promo 2018-2019… Merci !

Adieu aux sixièmes

Pour vous nos chères petites sixièmes adorées, vous allez passer en cinquième, rien de nouveau jusque-là. Et vous allez avoir une belle responsabilité, celle d’accueillir les nouvelles sixièmes avec le même sourire que vous avez eu cette année. Comme l’a dit Raoul Follereau « Un sourire ne coute rien, mais produit beaucoup ! ». Gardez votre sourire pour rassurer, encourager et mettre la joie autour de vous. Et ce n’est pas parce que nous sommes six classes au-dessus de vous que nous ne pensons et penserons pas à vous ! Vous resterez nos petites sœurs de St Jo !

Adieu aux cinquièmes

Chères cinquièmes,
Après une année d’entrainement et de formation au métier d’agent secret avec le colonel CDJ (je tairai ici son nom par souci de discrétion), vous voici prêtes à accomplir des missions de grande importance pour la France, notre beau pays, qu’il vous faudra défendre. Vous être prêtes à présent pour votre quatrième !  Voici votre mission, si toutefois vous l’acceptez !

Aux Secondes

Chères secondes,
Vous voilà au terme d’une belle année. Classe débordante d’énergie, vous nous avez prouvé que vous serez capables d’affronter l’année qui se présente à vous : la classe de première. Un pas de plus vers le bac, un bac que vous inaugurerez. Encore une étape à franchir, allez-y ! Au revoir les secondes et bonne chance aux premières. Nous vous gardons dans notre cœur et nous vous envoyons nos saint-josiennes salutations !

Aux Premières

Enfin chères premières,
Il me revient en tête cette belle phrase de l’abbé Pierre : « Même si vous êtes seul et que personne ne vous suit, défendez toujours ce qui vous paraît juste ». C’est ce que je vous souhaite chères futures philos, de toujours rechercher la vérité par vous-mêmes, puis de défendre ce qui est juste. Face à l’avenir, au travail qui nous attend et aux potentiels échecs, nous pouvons être assaillis par la peur, le doute, être tentés de fuir. Cependant retenez cette maxime : « Avance au large ». Toi, tu es capable du meilleur comme du pire, choisis le meilleur, poursuis tes rêves, écarte tes craintes, développe ton aspiration à la joie et au bonheur, mais aussi à la prière, car si tu approfondis ta relation avec Dieu, mon amie, tu t’élèveras. Tu connais peut-être cette phrase : « une âme qui s’élève élève le monde ».

Chères premières, tout au long de cette année, avec le système des marraines, nous avons essayé de créer des liens forts avec vous, des liens d’amitié, de partage. Nous espérons que vous saurez reprendre le flambeau avec honneur de manière responsable et consumée de charité, brulées par l’amour de Dieu que j’espère, vous répandrez autour de vous. Nous vous souhaitons de vous épanouir et de trouver le sens merveilleux de votre existence. Vous n’êtes pas là pour rien, vous êtes là pour aimer et être aimées.