Clean Walk à Draguignan

Samedi 16 mars, un groupe de lycéennes de Saint Joseph se lance dans une Clean Walk à Draguignan ! Armées de gants et de sacs poubelles, elles ont passé l’après-midi dans les rues à ramasser les déchets sous le regard admiratif et étonné des passants.

Ce fut l’occasion de rencontres sympathiques et encourageantes, tout en promouvant des actions citoyennes et écologiques.

Une après-midi en parfaite cohérence avec le symbole des Terminales: le colibri*, et la formation Laudato Si reçue en début d’année.

« Si nous ne parlons plus le langage de la fraternité dans notre relation avec le monde, nos attitudes seront celles du pur exploiteur de ressources » Laudato Si, Pape François

Quelques témoignages d'élèves de Terminale

« Ce fut une expérience formidable qui nous a permis de sortir de notre confort et de constater que la plupart des gens sont sensibles à cet acte simple mais efficace! » Blandine, 18 ans.

« Une après-midi riche, bien entendu un peu difficile à braver mais finalement couronnée par une explosion de joie (…) Nous devons bien cela à la ville qui nous accueille! » France, 18 ans

« L’après midi était formidable ! A mon grand étonnement, les gens ne nous regardaient pas d’un mauvais oeil, mais avec du respect. Certains nous interpellaient ou même nous arrêtait pour nous dire  »Merci les filles, c’est génial pour la planète .Si seulement tout le monde était comme vous » Constance, 18 ans

« Expérience enrichissante qui m’a donné l’impression d’être utile » Madeleine, 17 ans

« Ce fut une très belle expérience cela nous a permis de nous affranchir du regard des autres tout en accomplissant notre part à notre petite échelle … » Céline, 17 ans

« Super expérience ou j’ai réalisé qu’au lieu de dire de belles paroles, nous pouvions réellement faire un geste dans la joie. Cela m’a rendu heureuse d’agir concrètement et d’entendre des remerciements quant à la relève des jeunes qui prennent conscience de l’urgence de la situation. » Elsa, 17 ans

Réflexions relevées au hasard des rencontres…:

«J’aimerais que mes petits-enfants fassent un jour comme vous! » une personne âgée

«Voilà une belle initiative! » un passant

« Ah, et bien maintenant, je ferai plus attention! » Un jeune déposant sa canette dans le sac d’une élève

Céline à une passante avançant que l’entreprise est vaine: «Je fais ma part! »

* Mais pourquoi le colibri?

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! « 

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »