Mission Barroux avec les agents de la classe de 5e

Par une douce matinée hivernale, les élèves de la classe de 5e terminent leur interrogation de latin, quand leur professeur se met à leur distribuer différents morceaux de papyrus jaunis et déchirés…chiffrés, codés, écrits en latin…Au travail ! afin de faire la lumière sur ces mystérieux messages ! Quelques minutes plus tard, c’est une avalanche d’élèves assoiffées d’aventures qui dévalent bruyamment les escaliers pour se ruer dans le potager : une capsule à remonter le temps y serait enfouie ! On creuse des mains et des pieds… en faisant la grimace… ! Hourra, là : quelque chose ! Chers Agents secrets en herbe, deux carrosses du XXIe siècle vous embarqueront demain pour une mission de haute importance en l’an de grâce 1223 dans un petit village provençal bien joli et pittoresque mais troublé par un fantôme mystérieux !! La mission Barroux était lancée !

            Les chars à quatre roues sont bien arrivés à destination dans le Vaucluse. Agent X et Agent Chamallow sont à la tête des opérations et dirigent leur petit monde d’agents, aux noms tout aussi sérieux et originaux ! Badges, empreintes digitales, niveaux d’expériences : tous les Agents sont équipés pour leur mission. Qui va réussir à démasquer le coupable qui menace d’empoisonner les eaux du Barroux ? Le boulanger ? Le moine ? Le cordonnier ?  L’enquête est lancée ! Chaque groupe d’agents, loupes, décodeurs, et carnets de mission en main, arpentent les rues du village en scrutant et notant tous les indices susceptibles d’éliminer les suspects de leur liste, au fur et à mesure de l’avancée de l’enquête : le nombre de fenêtres d’une bâtisse, le périmètre de l’ancien lavoir, les animaux décoratifs sur les devantures, la direction du regard des gargouilles de la fontaine, les voyelles ou consonnes d’un nom de jardin ou de maison : tout sert à déterminer l’âge, le prénom et la profession du suspect… Les ruelles ont conduit nos jeunes agents au sommet du village : le Château du Barroux ! Ce dernier offre une vue imprenable sur la campagne alentour formée de vignobles et d’oliveraies, au pied du Mont Ventoux. S’attardant sur le spectacle provençal à couper le souffle, personne n’a vu arriver par derrière, une ombre blanche dont la voix ténébreuse nous annonça que nous étions prisonnières derrières les grilles du Château ! Nous étions captives mais l’étrange habitant des lieux nous offrit une solution de survie : chaque agent avait une heure pour s’échapper de l’endroit, à partir d’un plan aux nombreuses énigmes à résoudre. Nous étions embarquées dans un véritable Escape Game ! Après les incompréhensions et échecs, les « j’ai trouvé » et les « ouf ! »,  la petite foule des agents prisonniers, gardés par le fantôme dont seuls les yeux n’étaient pas livides, diminuait et celle des agents libérés s’accroissait. Victoire ! Tous les Agents ont pu recouvrer leur liberté ! Le nom du suspect est transmis aux autorités du village, et toute la famille des Agents fête sa réussite autour d’un bon goûter réconfortant !

            Mais les formateurs Agents X et Chamallow réservent de lourdes épreuves à leurs chers disciples qui ne savent pas ce qui les attend. Ils vont devoir surpasser leurs peurs, aiguiser leurs sens, améliorer leur vitesse, exceller en discrétion ! Yeux bandés et mains plongées dans des récipients aux contenus divers, humides ou visqueux, piquants ou remuants, certains hurlent, d’autres serrent les dents, chacun encourage et rassure, puis domine son effroi et tâtonne courageusement le contenu peu ragoutant de la boîte, et enfin on se félicite après la réussite ! Les Agents en herbe sont passés par toutes les émotions mais l’épreuve est validée par tous ! Bravo ! Un bon repas attend les braves guerrières !  Tartiflette gourmande et succulentes pizzas « maison » sont au programme de ces 24h de formation intensive ! Les cuisinières nous ravissent par leurs délicieux plats ! Quelle plaisir de mettre les pieds sous la table après de dures épreuves ! La veillée médiévale de Dame Laudine apaise la fin de journée, en exerçant les talents de l’ouïe et du toucher, de ses gentes damoiselles, et surtout en élevant les cœurs des hôtes des Bénédictines, vers la douce et noble Dame du jongleur Guinehochet, et enfin en confiant nos âmes au Berger divin.

            La Sainte Messe chez les Moines commence sereinement la journée du lendemain. Puis, bien ressourcées, les Agents secrets déjà bien aguerris, affrontent de nouvelles difficultés. Il est l’heure d’allier vitesse et discrétion sur un parcours périlleux afin de collectionner le plus grand nombre de chiffres. La bonne combinaison de quatre d’entre eux permettra l’ouverture du cadenas qui libérera l’épée Excalibur, symbole de la réussite des missions des Agents secrets au niveau « royal ». Les Agents désormais expérimentés ne se ménagent pas : on saute dans les buissons, se jette par terre, s’égratigne, chacun veut avoir l’honneur de délivrer et porter fièrement l’épée Excalibur !

            Les Agents ont validé leurs différents niveaux, tous ont beaucoup progressé. L’heure du retour au XXIe siècle a sonné, les chars reprennent la route pour le Var. Le voyage sera animé par de nombreux chants joyeux et folkloriques jusque devant le portail de l’école. Les sourires illuminent les visages et les langues ne cessent de raconter les inoubliables aventures de cette unique épopée !           

L’équipe des Agents

 

error: Contenu protégé