Author Archive SMCDJ

Discours d’adieu des Philos

Quelques extraits rescapés… (nous aimerions bien avoir l’ensemble au complet, svp!) du discours d’adieu des Philos, promo 2018-2019… Merci !

Adieu aux sixièmes

Pour vous nos chères petites sixièmes adorées, vous allez passer en cinquième, rien de nouveau jusque-là. Et vous allez avoir une belle responsabilité, celle d’accueillir les nouvelles sixièmes avec le même sourire que vous avez eu cette année. Comme l’a dit Raoul Follereau « Un sourire ne coute rien, mais produit beaucoup ! ». Gardez votre sourire pour rassurer, encourager et mettre la joie autour de vous. Et ce n’est pas parce que nous sommes six classes au-dessus de vous que nous ne pensons et penserons pas à vous ! Vous resterez nos petites sœurs de St Jo !

Adieu aux cinquièmes

Chères cinquièmes,
Après une année d’entrainement et de formation au métier d’agent secret avec le colonel CDJ (je tairai ici son nom par souci de discrétion), vous voici prêtes à accomplir des missions de grande importance pour la France, notre beau pays, qu’il vous faudra défendre. Vous être prêtes à présent pour votre quatrième !  Voici votre mission, si toutefois vous l’acceptez !

Aux Secondes

Chères secondes,
Vous voilà au terme d’une belle année. Classe débordante d’énergie, vous nous avez prouvé que vous serez capables d’affronter l’année qui se présente à vous : la classe de première. Un pas de plus vers le bac, un bac que vous inaugurerez. Encore une étape à franchir, allez-y ! Au revoir les secondes et bonne chance aux premières. Nous vous gardons dans notre cœur et nous vous envoyons nos saint-josiennes salutations !

Aux Premières

Enfin chères premières,
Il me revient en tête cette belle phrase de l’abbé Pierre : « Même si vous êtes seul et que personne ne vous suit, défendez toujours ce qui vous paraît juste ». C’est ce que je vous souhaite chères futures philos, de toujours rechercher la vérité par vous-mêmes, puis de défendre ce qui est juste. Face à l’avenir, au travail qui nous attend et aux potentiels échecs, nous pouvons être assaillis par la peur, le doute, être tentés de fuir. Cependant retenez cette maxime : « Avance au large ». Toi, tu es capable du meilleur comme du pire, choisis le meilleur, poursuis tes rêves, écarte tes craintes, développe ton aspiration à la joie et au bonheur, mais aussi à la prière, car si tu approfondis ta relation avec Dieu, mon amie, tu t’élèveras. Tu connais peut-être cette phrase : « une âme qui s’élève élève le monde ».

Chères premières, tout au long de cette année, avec le système des marraines, nous avons essayé de créer des liens forts avec vous, des liens d’amitié, de partage. Nous espérons que vous saurez reprendre le flambeau avec honneur de manière responsable et consumée de charité, brulées par l’amour de Dieu que j’espère, vous répandrez autour de vous. Nous vous souhaitons de vous épanouir et de trouver le sens merveilleux de votre existence. Vous n’êtes pas là pour rien, vous êtes là pour aimer et être aimées.

Concours d’éloquence de la DRAC

"Si vous aviez un enfant à éduquer, que lui apprendriez-vous ?"

17 Janvier 2019 – C’est le jour tant attendu de la Drac ! Le sujet de la coupe d’éloquence est très apprécié : « Si vous aviez un enfant à éduquer, que lui apprendriez-vous ? ». L’assistance  a passé un moment de qualité, « leurs maris seront chanceux » dit un des membres du jury ! Les lauréates, Marie-Lys, en philo, et Sixtine, en première, ont été retenues pour se présenter à la demi-finale à Paris.

Marie Liesse a prononcé aussi un très beau discours, elle n’oubliera pas cette expérience : « La Drac a été pour moi une grande motivation pour travailler à la formulation d’un discours et réfléchir sur le thème de l’éducation. Cela m’a permis d’approfondir un sujet auquel je n’avais encore jamais vraiment pensé. Et même si je n’ai pas été sélectionnée pour aller à Paris, je sais que j’ai beaucoup appris. « Tout cela, mon petit, avec quelle joie je l’aurais fait, si un jour tu viens éclairer ma vie de ton sourire d’enfant ! ». Merci à tous ceux qui m’ont aidée ! »

visiter les prisonnier

Saint Jo en prison

"J'étais en prison, et vous êtes venus vers moi." Matthieu 25, 36

A Saint-Joseph, on ne manque pas d’idées! Profitant de l’expérience de Mère Marie Lucie, aumônier bénévole de la maison d’arrêt de Draguignan, les aînées du lycée sont heureuses de faire venir le Père Claude Mino-Matot, responsable de l’aumônerie depuis février 2018, pour une présentation du monde carcéral!

visiter les prisonniers

C’est donc avec joie que nous recevons le Padre ce jeudi 25 avril! Ce prêtre au cœur jeune et débordant d’amour pour tous ces frères prisonniers, nous donne son après-midi pour répondre à nos questions, faire voler en éclats nos préjugés et ainsi nous inviter à la prière pour nos frères privés de leur liberté. « Ce sont des personnes comme vous et moi; ce sont nos frères! » nous répète-t-il souvent. Il nous invite donc à voir en eux  Jésus lui-même (cf. Matthieu, 25, 36) et nous rappelle que le premier saint canonisé est justement un prisonnier condamné à mort!

Evangile selon St Luc

L’un des malfaiteurs suspendus à la croix l’injuriait : «N’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi.» Mais l’autre, le reprenant, déclara : «Tu n’as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine ! Pour nous, c’est justice, nous payons nos actes ; mais lui n’a rien fait de mal.» Et il disait : «Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume.» Et il lui dit : «En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis.» Luc, 23, 39-45

Nous sommes touchées par son appel et décidons de prendre dans nos cœurs et nos prières toutes les personnes détenues de Draguignan, leur famille et l’aumônerie. Le Padre se réjouit aussi de notre désir de venir  un dimanche à la maison d’arrêt pour animer la messe!

C’est ainsi que le dimanche 26 mai, les élèves majeures, accompagnées de quelques mères, ont pu pénétrer dans l’impressionnante enceinte! Après avoir franchi les lourdes portes, passé plusieurs contrôles et reçu de nombreuses recommandations, nous pénétrons dans la cour intérieure le visage un peu inquiet. Nous sommes bien vite rejointes dans la salle transformée en chapelle, par plus de soixante personnes, de tout âge et de tout style! Echange de sourire et de poignées de main nous mettent en confiance; ces hommes sont touchés de nous voir et nous tellement heureuses d’être là, avec eux pour célébrer l’Eucharistie!

La messe est recueillie; nous chantons tous de tout notre cœur:

R/ Notre cité se trouve dans les cieux,
Nous verrons l’Épouse de l’Agneau,
Resplendissante de la gloire de Dieu,
Céleste Jérusalem!

  1. L’Agneau deviendra notre flambeau,
    Nous nous passerons du soleil,
    Il n’y aura plus jamais de nuit,
    Dieu répandra sur nous sa lumière.
  2. Dieu aura sa demeure avec nous,
    Il essuiera les larmes de nos yeux,
    Il n’y aura plus de pleurs ni de peines
    Car l’ancien monde s’en est allé.
  3. Et maintenant, voici le salut,
    Le règne et la puissance de Dieu,
    Soyez donc dans la joie vous les Cieux,
    Il règnera sans fin dans les siècles.
Nous sommes étonnées par la force avec laquelle l'assemblée proclame son Credo:

Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, renoncez-vous au péché ?
J’y renonce.
Pour échapper à l’emprise du péché, renoncez-vous à ce qui conduit au mal ?
J’y renonce.
Pour suivre Jésus, le Christ, renoncez-vous à Satan qui est l’auteur du péché?
J’y renonce.
Croyez-vous en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre?
Je crois.
Croyez-vous en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui est né de la Vierge Marie, a souffert la Passion, a été enseveli, est ressuscité d’entre les morts, et qui est assis à la droite du Père ?
Je crois.
Croyez-vous en l’Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair, et à la vie éternelle ?
Je crois.
Est-ce que les personnes détenues, dont l’une a été baptisée et confirmée par Mgr Rey le jour de Pâques, auraient à nous apprendre à être fières de notre foi et à ne pas avoir peur de la proclamer haut et fort??

Enfin, nous sommes profondément émues par le silence qui règne au moment de la consécration :

Jésus est bien présent au milieu de nous, nul doute n’est possible. Le silence est également lourd de sens quand le Père nous invite à prier pour les défunts, toutes les victimes, toutes nos victimes… et à prier pour nos mamans que nous fêtons aujourd’hui et à qui nous devons la vie!

A la fin de la célébration, le Père rappelle que nous formons une seule communauté, que la prière permet de nous trouver unis au-delà des barreaux; nous continuerons à nous soutenir les uns les autres!

Nous partageons ensuite les cookies cuisinés le matin même et échangeons quelques paroles. Ils nous remercient… mais s’ils savaient quelle joie ils ont mise dans nos cœurs!

A quand la prochaine fois?

visiter les prisonnier

Visite de Mgr Rey

Visite de Mgr Rey

Mardi 14 mai nous avons eu la visite pastorale de notre évêque, Mgr Rey ! Une magnifique journée pour toute l’école !

Nous l’avons accueilli devant le portail en faisant une haie d’honneur avec des drapeaux arborant les armes de Monseigneur, certains portaient aussi des bannières. Les grandes avaient préparé le chant « Bienvenue » si cordial. Les classes réunies par groupes purent avoir un échange avec Monseigneur.

Sur la cour du primaire, ensuite, ce fut le tour des plus jeunes. Ils reçurent un enseignement sur le symbole de la foi en s’aidant des doigts d’une main : Le premier, le pouce, signifie un seul et unique Dieu ; le deuxième, l’index, c’est Dieu qui nous appelle à le suivre et à faire sa volonté ; le troisième, le majeur, veut dire que Jésus est ressuscité le troisième jour et que nous devons y croire car sinon vaine est notre foi, dit saint Paul ; L’annulaire nous dit que Dieu fait alliance avec son peuple ; l’auriculaire veut dire que Dieu doit être écouté par son peuple. Puis tous apprirent de leur évêque un chant gestué : « L’amour de Dieu est grand comme ça ! ». Une catéchèse facile à retenir et à transmettre !

  • Visite de Mgr Rey



clean walk

Clean Walk à Draguignan

clean walk

Samedi 16 mars, un groupe de lycéennes de Saint Joseph se lance dans une Clean Walk à Draguignan ! Armées de gants et de sacs poubelles, elles ont passé l’après-midi dans les rues à ramasser les déchets sous le regard admiratif et étonné des passants.

Ce fut l’occasion de rencontres sympathiques et encourageantes, tout en promouvant des actions citoyennes et écologiques.

Une après-midi en parfaite cohérence avec le symbole des Terminales: le colibri*, et la formation Laudato Si reçue en début d’année.

« Si nous ne parlons plus le langage de la fraternité dans notre relation avec le monde, nos attitudes seront celles du pur exploiteur de ressources » Laudato Si, Pape François

clean walk
Quelques témoignages d'élèves de Terminale

« Ce fut une expérience formidable qui nous a permis de sortir de notre confort et de constater que la plupart des gens sont sensibles à cet acte simple mais efficace! » Blandine, 18 ans.

« Une après-midi riche, bien entendu un peu difficile à braver mais finalement couronnée par une explosion de joie (…) Nous devons bien cela à la ville qui nous accueille! » France, 18 ans

« L’après midi était formidable ! A mon grand étonnement, les gens ne nous regardaient pas d’un mauvais oeil, mais avec du respect. Certains nous interpellaient ou même nous arrêtait pour nous dire  »Merci les filles, c’est génial pour la planète .Si seulement tout le monde était comme vous » Constance, 18 ans

« Expérience enrichissante qui m’a donné l’impression d’être utile » Madeleine, 17 ans

« Ce fut une très belle expérience cela nous a permis de nous affranchir du regard des autres tout en accomplissant notre part à notre petite échelle … » Céline, 17 ans

« Super expérience ou j’ai réalisé qu’au lieu de dire de belles paroles, nous pouvions réellement faire un geste dans la joie. Cela m’a rendu heureuse d’agir concrètement et d’entendre des remerciements quant à la relève des jeunes qui prennent conscience de l’urgence de la situation. » Elsa, 17 ans

Réflexions relevées au hasard des rencontres…:

«J’aimerais que mes petits-enfants fassent un jour comme vous! » une personne âgée

«Voilà une belle initiative! » un passant

« Ah, et bien maintenant, je ferai plus attention! » Un jeune déposant sa canette dans le sac d’une élève

Céline à une passante avançant que l’entreprise est vaine: «Je fais ma part! »

* Mais pourquoi le colibri?

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! « 

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

colibri

Miséricorde

Vous aimeriez recevoir une parole de Jésus ?

Les petits facteurs du Seigneur sont là pour vous la transmettre!

C’est leur amour de Jésus qui a conduit deux filles de terminale, Domitille et Céline, à arpenter les rues de la ville pour répandre un peu de cet Amour!

«Nous avons un cadeau pour vous!» lancent-elles aux personnes qui croisent leur chemin.

Les réactions sont multiples: tous sont étonnés et surpris, mais certains refusent et d’autres acceptent avec joie! On commence à les connaître dans le quartier, d’autant plus que l’équipe des facteurs du Seigneur ne cesse de s’agrandir!

Leur mission qu’elles portent dans la prière, encouragée par leur évêque, leur permet de faire de belles rencontres et d’échanger un peu sur nos différentes expériences de vie.

Mais quel est donc ce cadeau?

Rendez-vous dans les rues de Draguignan pour en savoir plus!

miséricorde

Tags

error: Contenu protégé